L'efficacité énergétique est une pratique qui fait ses preuves autant pour les impacts positifs sur l'environnement que pour l'économie d'électricité et d'argent. Cet automne, je vous propose une liste d'astuces pour améliorer le rendement et réduire la facture d'électricité.

Selon Hydro-Québec, la consommation d'électricité d'une maison au Québec se divise comme suit : 50% en chauffage de l'air, 20% en chauffage de l'eau, 18% en électroménagers et appareils électroniques, 5% en éclairage et 3% pour le reste.

Quelques idées faciles

1. Calfeutrer

On sait tous que pour éviter les pertes de chaleur dans la maison, l'isolation des portes et fenêtres est l'élément essentiel à ne pas négliger. Il est bon de vérifier les entrées d'air possibles et de les calfeutrer au plus vite à l'aide de silicone et/ou de plastique pour les vitres. Des rideaux épais qu'on prend l'habitude de fermer en période froide augmentent aussi l'isolation des fenêtres. Cependant, il ne faut pas oublier de les ouvrir lorsque le soleil plombe afin d'obtenir du chauffage solaire passif.

2. Contrôler les thermostats

Depuis quelques années, Hydro-Québec encourage à installer des thermostats électroniques. Ceci permet d'obtenir une chaleur plus constante et de programmer d'avance les variations de température. On peut, par exemple, régler une baisse de chauffage la nuit ou lorsque l'on est absent et ré-ajuster automatiquement la température 1h avant le lever ou le retour à la maison. Cela évite de gaspiller le chauffage en faisant des variations progressives plutôt que soudaines.

3. Consommer stratégiquement

En période de pointe, soit tôt le matin et en début de soirée, les taux d'électricité peuvent augmenter en raison de la forte demande. Il est recommandé d'éviter l'utilisation d'appareils énergivores comme le chauffe-eau, la sécheuse et le lave-vaisselle pendant ces moments. Il existe aussi des électroménagers certifiés Energy Star et des pommeaux de douche permettant d'économiser en tout temps.

4. Dépoussiérer

L'automne est un bon moment pour nettoyer la poussière des calorifères avant de les mettre en marche afin d'améliorer leur rendement. Les accumulations derrière le réfrigérateur diminuent aussi l'efficacité de cet appareil déjà très gourmand.

5. Automatiser

On appelle « pertes fantômes » la consommation inutile d'énergie des appareils électroniques, comme l'ordinateur, le système de son ou autres, qui restent branchés entre leurs utilisations. Pour éviter ce phénomène, on peut connecter les appareils sur des barres de tensions qu'on éteint après l'usage ou des multiprises intelligentes. Pour encore plus de contrôle on peut faire appel à la domotique, soit un système d'automatisation pour la maison qui permet un contrôle à distance à l'aide d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un téléphone intelligent.

6. Éclairer

La technologie d'éclairage au DEL de qualité est enfin accessible sur le marché et son efficacité dépasse largement celle des ampoules fluocompactes. C'est une option idéale pour l'éclairage extérieur et d'appoint à l'intérieur. Par contre, pour l'hiver je recommande de garder quelques ampoules incandescentes particulièrement sur les plafonniers car elles dégagent une chaleur significative pour une puissance en watt beaucoup moins élevée que celle du sytème de chauffage.

Pour les entreprenants

7. Investir dans le système de chauffage

Lorsque qu'il est question de construire ou rénover sa maison, le choix d'un sytème de chauffage efficace influencera significativement le résultat en confort et en économie. Comme pour tout investissement majeur, il y a plusieurs facteurs à considérer pour obtenir la solution la plus adaptée aux besoins. Pour éclairer ce processus, l'organisme Écohabitation offre des fiches techniques en ligne sur les différentes options en matière de chauffage au Québec.

8. Rénover

Le programme Rénoclimat d'Hydro-Québec offre du financement pour améliorer l'efficacité énergétique d'une habitation. Outre les travaux liés à l'isolation, on y encourage aussi les installations de thermopompes, de systèmes géothermiques, de récupérateur de la chaleur des eaux grises (RCEG) et autres.

J'ai un faible pour les installations de planchers chauffants en raison du confort qu'on obtient à faible coût énergétique. Il est à savoir que leur rendement augmente considérablement lorsque l'isolation des planchers et des toits est optimale et que l'installation est faites par un expert.

Par